Déontologie


La profession d’avocat est une profession très précisément réglementée, notamment par la loi du 31 décembre 1971, le décret du 27 novembre 1991 organisant la profession d'avocat, le règlement intérieur établi par le Conseil de l'Ordre et des autres textes, nationaux, communautaires et internationaux.

L’article 3 de la loi du 31 décembre 1971, modifié par la loi du 15 juin 1982, prévoit que les avocats prêtent serment en ces termes :

"Je jure comme Avocat d'exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité."

Le serment engage l'avocat pour toute sa vie professionnelle, à l'acceptation sans réserve de ces principes et règles éthiques, tant dans sa relation avec ses clients, qu’avec ses confrères, dans la conduite du procès ou les maniements de fonds.

Le principe de loyauté fait que, dans le souci de veiller à prévenir tout conflit d’intérêts, notre Cabinet pourra refuser une affaire, un avocat ne pouvant être le conseil, le défenseur ou le représentant de plusieurs parties dans un même dossier s’il y a conflit entre leurs intérêts respectifs.

En outre, l’exercice de la profession d’avocat étant inconcevable sans la protection la plus stricte d’un secret professionnel le plus absolu, nous garantissons à nos clients également la confidentialité des échanges, laquelle revêt deux aspects.

En premier lieu, l’avocat étant le confident nécessaire du client, le Cabinet gardera secret ce qui a été évoqué entre ses murs. En outre, le secret professionnel étant d’ordre public, nulle autorité ne pourrait le contraindre à témoigner ou à donner des indications sur ce qui a été dit, à titre confidentiel, par un client.

En second lieu, les communications entre avocats sont, par nature, confidentielles et aucune divulgation par le destinataire ni aucune correspondance entre avocats ne peut être utilisée en justice ce qui a, notamment pour avantage de faciliter les pourparlers éventuels et autres négociations transactionnelles dans les litiges nés ou à naître.

Nous sommes particulièrement attachés à ces principes déontologiques qui, au-delà du dévouement et de l’engagement nécessaire à une bonne défense, font l’honneur de la profession et sont surtout les garants fondamentaux de l’indépendance et de la relation de confiance indispensable entre le client et son avocat.


Mentions légales ©2013-2017 Me Nathalie ZOROME - Tous droits réservés Version française   English version